Mon matériel linogravure

materiel linogravure

La plaque de linoléum

Il existe différent types de plaque de lino. Après plusieurs essais je crois que ma préférée reste la marron, elle est moins épaisse que la grise, moins tendre aussi mais du coup elle apporte plus de précision et moins de friabilité.

J’ai également testé la plaque grise mais j’ai eu moins de feeling avec, en plus elle est un peu plus cher. Par contre, j’ai testé la technique de la peindre entièrement en noire avant gravure avec un mélange d’encre de chine et d’eau et cela m’as permis de bien me rendre compte des contrastes en gravant et du rendu avant impression.

Le papier

J’essaie régulièrement de nouveaux supports, pour l’instant mes affiches artisanales ont été tirées sur un Canson mix média « imagine » assez épais, il fait 200g.

Les gouges

J’ai de suite démarré la linogravure avec des gouges de qualité afin de ne pas me dégoûter de la pratique à cause d’un mauvais matériel. Je me suis donc tournée vers la référence en la matière, les gouges Pfeil. Ces outils suisses sont conçus pour graver le lino mais aussi le bois, ils sont de très bonne facture et j’espère qu’il me suivront longtemps. Elles sont très pratique à prendre en main grâce à leur forme en poire et il en existent de toutes les formes et taille, en V ou en U avec une base fine ou large. De quoi faire des heures de test sur une plaque de lino !

gouges pfeil

Affûtage

Pour conserver leur tranchant, ces gouges ont besoin d’être affûtées de temps en temps. Sur conseil, je me suis munie d’une pierre Arkansas et d’huile minérale. Je vais prochainement essayer de les affûter plus régulièrement pendant la gravure à l’aide du kit flexcut slipstrop.

L’encre

J’utilise deux types d’encres, l’encre à l’eau pour mes épreuves afin de me rendre compte de la gravure sur un premier tirage et l’encre relief de cranfield à base d’huile. L’encre à l’eau a l’avantage de sécher relativement rapidement par contre elle a souvent un rendu moins fin et moins profond dans les couleurs, j’utilise la gamme essdee.

Le rouleau

Je m’étais munie de 2 rouleaux au début mais finalement je n’en utilise qu’un seul, il s’agit d’un rouleau japonais de 16 cm de large ! 

La presse

Après avoir fait des essais à l’aide d’une vieille presse de notaires ainsi qu’a la main munie d’un baren ou d’une cuillère, j’ai missionné le chéri pour me réaliser une presse maison permettant d’imprimer de grands formats comme du A3 ou A2. Cette première presse “maison” m’as servi pendant quelques tirages mais j’avais quelques soucis sur les aplats…

Du coup j’ai craqué… Je me suis fait un joli cadeau de Noël en avance avec cette super presse de chez Joop Stoop !

presse joop stoop

Je trouve la plupart de mes outils sur trois sites :

Le Géant des Beaux-Arts

Jackson’s Art

Handprinted Uk

Linogravure c'est pas la mer à boire

Margaux Magny

Cet article a été rédigé par Margaux Magny, artiste graveur en Bretagne.
Originaire de Saint-Malo (35). Je puise dans mes souvenirs d’enfance et le littoral qui m’entoure pour réaliser des tirages aux airs de bord de mer !

N’hésitez pas à retrouver mes linogravures marines dans la section boutique

Si vous avez des questions ou souhaitez vendre mes linogravures, n’hésitez pas à me contacter.

Picto mouete

Vous aimez cet article ?

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Pinterest

Commentaires